Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • A genoux les gars

    A genoux les gars

    L’injonction du titre se devrait d’être inversée. En effet, on serait plus proche d’un "à genoux les filles"... étant donné que le sujet de la "sextape" tourne autour de la fellation. Manipulée par deux garçons l’héroïne ne restera toutefois pas longtemps "à genoux", car malgré sa naïveté, son énergie et sa détermination à comprendre le sens des sentiments (...)
  • Gräns

    Gräns

    Le titre veut dire « frontière » et Tina travaille à la douane avec un don tout particulier. On pense à une frontière entre deux pays. Mais il s’agit de tout autre chose. Sa mimique canine, son aptitude à flairer, flairer le mal, le mensonge, la honte, révèlent qu’elle n’est pas comme les autres. Elle est laide, proche de la nature dont elle semble faire (...)
  • Yomeddine

    Yomeddine

    De belles images, une histoire touchante, ce road movie à travers l’Egypte des exclus. Deux phrases importantes : au milieu du film, quand Beshay et Obama sont accueillis dans une petite communauté de personnes difformes, l’un dit « on ne tient que parce qu’on croit qu’au jugement dernier : nous serons tous égaux ». Vers la fin du film, le père qui (...)
  • Leto

    Leto

    Qui aime le rock, la liberté et l’euphorie qu’ils peuvent procurer sera servi. Dans un noir et blanc nostalgique, Leto (l’été) célèbre le bonheur de vivre, de créer et d’aimer, à travers la rencontre de deux musiciens et de la compagne du plus expérimenté des deux. Ils deviennent les chefs de file d’une jeunesse en quête de renouveau. L’énergie qui se (...)
  • Todos lo saben

    Todos lo saben

    Asghar Faradi a remarquablement su traduire l’âme profonde d’une société rurale espagnole contemporaine, inondée de soleil, de chaleur, de couleurs. Une famille se retrouve à l’occasion d’un mariage. Effusion de joie, de cris, d’embrassades, de rires, de courses effrénées, d’échappées en scooter. Mais soudain la fête tourne au cauchemard. Les couleurs (...)