Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • Hermosa Juventud

    Hermosa Juventud

    Ils sont beaux, certes, mais ce qui est beau dans cette jeunesse, ce sont surtout ses rêves, ses espoirs, mais ceux-ci se brisent sur la dure réalité. Ils sont jeunes, ils s’aiment, ils rêvent d’une belle maison et d’une belle voiture. Pour réaliser leur rêve ils s’essaient au porno, ça rapporte bien. Mais elle devient enceinte et leurs idées de grandeur (...)
  • The Kindergarten Teacher

    The Kindergarten Teacher

    C’est une relation curieuse entre cette institutrice d’école maternelle et ce jeune garçon, âgé de 5 ans, prodige de la poésie. Elle est en quête d’un supplément d’âme, dépitée par la médiocrité intellectuelle de son mari. Elle découvre la poésie sur le tard, puis se rend compte qu’un de ses élèves conçoit des poèmes en marchant, poèmes d’une grande beauté et (...)
  • Foxcatcher

    Foxcatcher

    Un trio d’acteurs remarquables incarne les protagonistes de l’histoire dramatique (et vraie) des frères Schultz, champions olympiques de lutte libre (wrestling) en 1984, et du magnat mégalomane John du Pont. L’évocation dans le générique d’un passé glorieux autour de l’élevage de chevaux et des courses hippiques, un passé jauni comme les photos, campe ce (...)
  • When Animals Dream

    When Animals Dream

    Charles Tesson, lors de la présentation du film, dit qu’il s’agit d’une œuvre fantastique protestante, ajoutant que Godard disait que « protestant » vient de « protester » et que les femmes ici protestent contre le carcan qu’on veut leur imposer. Après avoir vu le film, je me pose des questions. Ce ne sont pas les femmes qui protestent ici. La (...)
  • Gui Lai (Coming Home)

    Gui Lai (Coming Home)

    Il est bon de retrouver le grand ZHANG Yimou dans la sélection officielle, même s’il est hors-compétition. Plutôt bien vu par les autorités de son pays, ce cinéaste revisite une page sombre de la Chine (la Révolution Culturelle). Quelques années après la fin des internements de gens soupçonnés de manière arbitraire, c’est le retour de Lu Yanshi chez lui. (...)