Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • Restless

    Restless

    Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils ont la mort devant eux. Ou derrière. Lui, c’est Enoch. Il sort d’un terrible accident qui, dit-il, l’a fait passer pendant trois minutes de l’autre côté de la frontière de la vie. Il est habité par l’obsession morbide d’assister aux obsèques d’inconnus, et son meilleur ami est le fantôme d’un kamikaze japonais. Elle, (...)
  • La fée

    La fée

    La Quinzaine des Réalisateurs démarre en fanfare. Les deux cinéastes belges, Dominique Abel et Fiona Gordon, découverts il y a trois ans avec leur comédie "Rumba" reviennent avec un film encore plus enlevé que le premier. Dès les premières images, et sans un temps mort, ils nous offrent une succession de gags extravagants, une histoire débordante (...)
  • Sleeping Beauty

    Sleeping Beauty

    Un festival d’antagonismes sur fond d’autisme : ce qui n’aurait pu être que la juxtaposition d’univers différents s’articule finalement en regard de la pulsion de vie. Jeunesse et vieillesse, beauté physique et noirceur de l’âme, pulsions de vie et de mort, sont mis en scène avec beaucoup de rigueur. A quelques rares exceptions la clarté illumine la (...)
  • Elena

    Elena

    En clôture d’Un Certain Regard, c’était le troisième long-métrage du cinéaste russe, après Le Retour (Lion d’Or Venise 2003) et Le bannissement (2008), qui nous avaient émerveillés par la beauté du syle et la force du propos. Nous sommes dans la Russie actuelle, une femme, ancienne infirmière, vit avec un homme très riche. La caméra parcourt lentement les (...)
  • Midnight in Paris

    Midnight in Paris

    Totalement insignifiant, absolument délicieux. Il ne s’agit certes d’aucun Paris existant ou ayant existé, mais du plaisir que peut prendre un américain argenté et cultivé à rêver aux légendes et mythes de la ville-lumières. Une galerie de têtes bien trouvées nous fait rencontrer Hemingway, Picasso, Toulouse-Lautrec et bien d’autres ; le scénario est (...)