Primary Menu
  • In My Room

    In My Room

    Dans une première partie, nous faisons la connaissance d’Armin qui mène une vie un peu morne, entre déboires dans son travail et déconvenues amoureuses. Une nuit, fatigué et triste après la mort de sa grand-mère, il s’endort dans sa voiture ; au matin il se réveille seul au monde. Et nous basculons dans la science fiction. Armin, est en quelque sorte un (...)
  • Dogman

    Dogman

    Le bon, la brute et... le chien ; ou plutôt les chiens, ceux dont s’occupe "le bon". Quant à" la brute" il partage avec lui le goût de la cocaïne. Tout ceci forme un cocktail très noir sur le fond -très gris- d’une banlieue napolitaine. Par naïveté, fidélité à cet ami, et par peur, le toiletteur se fourvoiera et en prendra plein la figure, au sens propre (...)
  • Sofia

    Sofia

    Un tableau au début du film nous informe qu’un acte sexuel hors mariage est passible de prison au Maroc. Sofia porte le nom de la sagesse, mais ici la sagesse se réduit à sauver les meubles, ou plutôt l’honneur, celui au nom duquel tant d’atrocités ont été commises et se commettent encore. Et quand l’honneur dicte la loi, et non l’amour, aucune solution (...)
  • Laskovoe Bezrazlichie Mira

    Laskovoe Bezrazlichie Mira

    « La tendre indifférence du monde » porte bien son nom. Comment ne pas poser un regard tendre, un peu éloigné, un peu flegmatique, un peu détaché de cette évocation éphémère de la vie ? Ce film est une vision contemplative où la mise en scène et la lumière jouent le premier rôle de l’histoire. Chaque séquence est pensée comme un tableau, chaque image (...)
  • Dogman

    Dogman

    La lente descente aux enfers de Marcello, travailleur et discret, doux et gentil, qui tente de couvrir et d’aider son vieil ami... Si ce n’était que ça, la cause serait noble. Mais cet ami, Simoncino, est un ancien taulard brutal et drogué, martyrisant sans état d’âme tout le quartier. Marcello, terrorisé, ne peut qu’accepter de se joindre à lui, sans (...)