Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • Altiplano

    Altiplano

    Film-pamphlet, mais aussi film-poème. De la violence d’une scène d’assassinat en Irak (photographiée) à un problème de contamination dûe au mercure qui s’échappe des mines sur un plateau des Andes péruviennes aux conséquences dramatiques sur la population (filmée), l’ histoire éminemment tragique est exprimée avec beauté et lyrisme par les deux cinéastes. (...)
  • Nang mai (la nymphe)

    Nang mai (la nymphe)

    L’histoire mêle deux mondes, celui de la modernité avec son milieu urbain, ses ordinateurs, ses téléphones portables et ses problèmes de couple, et celui de la forêt avec ses croyances ancestrales et sa vitalité luxuriante. Un reporter photo, blessé en amour, part à la recherche de sujets autrefois photographiés dans la jungle. Est-il possible de (...)
  • Einaym pkuhot (Eyes wide open)

    Einaym pkuhot (Eyes wide open)

    Ce film nous semble à la fois très proche et très lointain. Très proche en ce que la situation d’Aaron, le boucher, peut se rencontrer tout autour de nous : un homme marié et père de famille se découvre une attirance très forte pour quelqu’un d’autre que sa femme. Il suit son désir mais se sent vite en porte à faux par rapport à sa famille et son milieu (...)
  • Inglorious basterds

    Inglorious basterds

    Quentin Tarantino offre un film où il fait preuve, du début à la fin, d’un brio étourdissant. Il choisit cette fois de s’appuyer sur la Grande Histoire, celle de la Seconde Guerre Mondiale en France de 1941 à 1944. Le premier chapitre se déroule dans la campagne française, où joue le contraste entre ces paysages bucoliques et la violence de (...)
  • Une vie toute neuve

    Une vie toute neuve

    Abandon et adoption, il pourrait y avoir là de quoi larmoyer de peine et d’attendrissement ; mais le film d’Ounie Lecomte, elle-même née coréenne et adoptée, vaut mieux que cela. Nous suivons l’histoire de la petite Jinhee, sept ans, emmenée par son père remarié dans un orphelinat où elle ne peut pas croire qu’il ne vas pas revenir la chercher, jusqu’à, (...)