Primary Menu
  • Vivarium

    Vivarium

    Comme dans Little Joe, l’horreur est liée à une quête de bonheur. Quoi de plus naturel pour un jeune couple que de chercher à se construire un nid ? Sauf qu’un nid peut être investi par un usurpateur au seul bénéfice de ce dernier. Et on n’y peut rien, c’est la nature, comme explique la maîtresse à son élève, triste devant les oisillons jetés de leur nid (...)
  • Dolor y gloria

    Dolor y gloria

    Le film s’ouvre sur une superbe scène au bord de la rivière où quatre femmes lavent le linge tout en riant, tout en chantant ; l’une d’elle est Jacinta - Penelope Cruz plus belle et rayonnante que jamais dans la lumière de l’Espagne. Son petit garçon Salvador, son mari et elle sont pauvres et s’installent dans une petite maison troglodyte blanchie à la (...)
  • La réplique du jour par Vincent Mirabel

    La réplique du jour par Vincent Mirabel

    Chaque jour, l’auteur des "200 répliques cultes du cinéma" (ed. First) partage une nouvelle réplique qui l’a marqué, lors de ce Festival... Vendredi 24 mai - Je ne veux plus entendre parler du nom de Buscetta ! Vous ne croyez pas au pardon chrétien ?... - Si, mais qu’il se tue d’abord ! Ensuite, je lui pardonnerai. (Le Traître, Marco Bellocchio) (...)
  • Vivarium

    Vivarium

    Un bijou de film d’horreur ! Mais comment en rendre compte sans divulgacher (hommage à ce génial coup de langue québecois !) son astucieux mécanisme ? Disons d’abord que le film est tout en douceur ­— quelques actes violents sur le tard, mais pour l’essentiel Gemma et Tom évoluent dans un quotidien d’une banalité étourdissante, à l’image de cet agent (...)
  • Dolor y gloria

    Dolor y gloria

    « Qu’est-ce que tu vas faire, si tu n’écris plus ou ne réalise plus ? » « Vivre » répond nonchalamment Salvador, le personnage interprété par Antonio Banderas. Ce réalisateur se laisse vivre et est vite rattrapé par ses vieux démons, mais qui l’aident progressivement à remonter la pente. Cet homme très noir, dans ses propos et dans ses actes, évolue dans un (...)