Primary Menu
  • La femme de mon frère

    La femme de mon frère

    Cette comédie douce amère, qui se moque gentiment d’une trentenaire mal dans sa peau, a un certain charme. Les dialogues pleins d’humour québecois sont souvent savoureux et les personnages qui entourent l’héroïne, des parents, un peu farfelus mais très vivants, au frère décontracté qui l’héberge, sont attachants. Dommage que la jeune réalisatrice, dont (...)
  • Des hommes

    Des hommes

    Ce reportage sur une institution en cours de démantèlement deviendra peut-être, de ce fait, monument historique. En exergue, une citation de l’inspecteur des prisons : "Des conditions inhumaines" annonce une réalité sombre à quoi le documentaire n’ajoute pas grand’chose. La prison est un lieu de privation de liberté, et cela est mal vécu par les (...)
  • Les hirondelles de Kaboul

    Les hirondelles de Kaboul

    L’histoire est forte et fait frémir. Elle montre la vie à Kaboul sous le régime des talibans à travers l’histoire de deux couples. Menaces incessantes, délations, brutalité des châtiments, de la lapidation à la pendaison, la vie est insupportable pour les femmes mais aussi pour les hommes s’ils gardent un reste d’humanité. La forme est celle d’un dessin (...)
  • Bacurau

    Bacurau

    Difficile de classer ce film qui démarre en douceur avec le magnifique portrait d’une communauté du Nordeste, évolue vers le fantastique et se termine en puisant dans le genre western. C’est l’histoire d’un village qui gêne… et résiste aux pressions extérieures grâce à une solidarité sans faille. La tension monte, un brin fantastique… Bacurau est (...)