Primary Menu
  • Des hommes

    Des hommes

    Ce reportage sur une institution en cours de démantèlement deviendra peut-être, de ce fait, monument historique. En exergue, une citation de l’inspecteur des prisons : "Des conditions inhumaines" annonce une réalité sombre à quoi le documentaire n’ajoute pas grand’chose. La prison est un lieu de privation de liberté, et cela est mal vécu par les (...)
  • Les hirondelles de Kaboul

    Les hirondelles de Kaboul

    L’histoire est forte et fait frémir. Elle montre la vie à Kaboul sous le régime des talibans à travers l’histoire de deux couples. Menaces incessantes, délations, brutalité des châtiments, de la lapidation à la pendaison, la vie est insupportable pour les femmes mais aussi pour les hommes s’ils gardent un reste d’humanité. La forme est celle d’un dessin (...)
  • Bacurau

    Bacurau

    Difficile de classer ce film qui démarre en douceur avec le magnifique portrait d’une communauté du Nordeste, évolue vers le fantastique et se termine en puisant dans le genre western. C’est l’histoire d’un village qui gêne… et résiste aux pressions extérieures grâce à une solidarité sans faille. La tension monte, un brin fantastique… Bacurau est (...)
  • J'ai perdu mon corps

    J’ai perdu mon corps

    Ce film d’animation fantastique mêle l’émancipation d’une main coupée, dans le Paris des années 1990 et le parcours difficile d’un jeune homme déboussolé à la recherche d’un avenir. On le devine, les deux histoires vont se rejoindre, en marquant un détour par une rencontre amoureuse bien contemporaine. Des éléments de mystère émaillent le récit, comme (...)
  • Papicha

    Papicha

    Terrible, quand l’obscurantisme s’abat sur un pays au nom d’une religion qui devrait être illumination, imposant sa chape de plomb où elle devrait apporter la liberté, menant à la violence alors qu’elle devrait être porteuse de paix. Et les premières brimées, dans tous les obscurantismes religieux et autres, ce sont les femmes. C’est comme si le statut (...)