Primary Menu
  • Roubaix, une lumière

    Roubaix, une lumière

    On pourrait ranger ce film dans la catégorie hagiographique. En effet, quel être humain est capable de vivre dans un tel environnement de pauvreté, de violence, de désœuvrement, tout en restant calme et bienveillant, d’une sollicitude à toute épreuve, si ce n’est un saint ? Ce commissaire, en serait-il le nouvel archétype ? D’autant que le nouveau qui (...)
  • Nina Wu

    Nina Wu

    Midi Z aborde ici le sujet maintes fois traité de la vie d’acteur de cinéma. Mais ici il s’agit de l’actrice, et non pas tant de sa carrière que des ressorts de cette vocation, des douleurs pour apprendre le métier, du bouleversement psychologique qu’il peut entraîner surtout lorsqu’il s’agit d’une femme. Avec des images belles et souvent épurées, des (...)
  • Matthias et Maxime

    Matthias et Maxime

    Tranche de vie d’une bande de jeunes hommes au plus fort de leur taux de testostérone. Ils sont en train de construire leur avenir, quand deux d’entre eux, Matthias et Maxime, sont traversés d’un doute identitaire. Une caméra experte trouve des effets visuels qui rendent ce trouble quasiment palpable. D’abord la scène dans l’eau quand le beau (...)