Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • La tête haute

    La tête haute

    Comme celui de Berlin, le festival de Cannes s’ouvre avec un film de femme, fresque documentée sur la réalité inquiétante des jeunes délinquants, qui retrace l’histoire d’un jeune violent entre 8 et 18 ans. Début et fin sont construits en miroir : après avoir été violemment abandonné par sa mère à Madame le juge, le petit Malony, devenu père à 18 ans, (...)
  • La tête haute

    La tête haute

    Il y a un côté positif dans ce film : c’est, à travers la fiction, le projet documentaire de montrer la fragilité des progrès d’un jeune délinquant dans le parcours de réhabilitation que lui propose la société, et la mission souvent impossible du juge et des éducateurs dans leurs efforts pour cadrer les enfants vivant dans une famille défaillante. Mais (...)