Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • La petite Jérusalem

    La petite Jérusalem

    Voici un film très honnête consacré à la communauté juive vivant à Sarcelles, au Nord de Paris, dans un quartier de grands ensembles tous occupés par cette communauté. Les qualités du film ? il fait bien comprendre les tensions qui habitent aujourd’hui cette communauté : entre la Torah et la modernité rationnelle (la philosophie), entre les traditions (...)
  • L'enfant

    L’enfant

    Voici un des grands films de ce Festival. Les frères Dardenne continuent leur exploration de la situation des jeunes paumés dans les banlieues de nos grandes villes, en l’occurence la banlieue de Liège. Ils ont conservé tout leur talent ; un regard aigu sur ces jeunes qu’ils savent suivre de près, une caméra qui se passionne pour ces bords abîmés de (...)
  • Moartea Domnului Lazarescu

    Moartea Domnului Lazarescu

    C’est le "Last day" d’un homme usé, victime de l’alcool... et de la médecine hospitalière ! Mr Lazarescu Dante Remus, comme il aime à se présenter fièrement, -avec la référence glorieuse à ces trois prénoms-, n’a de vraies relations qu’avec ses chats. Depuis son premier appel téléphonique au SAMU, son chemin de croix comportera plusieurs stations (...)
  • La petite Jerusalem

    La petite Jerusalem

    Karin Albou nous offre son premier long-métrage : un beau film, sensible et intelligent, qui ose poser des questions essentielles sans prétendre aucunement pouvoir y répondre. Le film repose sur l’idée de loi : faut-il ,pour être libre, obéir à la loi ou bien au contraire, la transgresser ? "Obéir", répond Laura, 18 ans, qui appartient à la (...)
  • Shanghaï dreams

    Shanghaï dreams

    C’est peut-être par opposition, mais dans le flux d’un festival où les réalisateurs s’expriment avec un réalisme de plus en plus appuyé, le film de Wang Xiaoshuai, imprégné des couleurs du passé (tant dans son style que dans les relations entre les personnages) prend un relief et un charme particuliers. Je dis "du passé", et non pas dépassé, (...)