Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • The dead don't die

    The dead don’t die

    Certes je ne m’attendais pas à voir, comme le prophète Ezéchiel, des ossements desséchés retrouvant nerfs, chair et esprit dans le souffle divin, mais je ne pensais pas non plus savourer autant l’humour de cette histoire d’horreur que Jim Jarmusch pousse à l’excès, à tel point qu’elle devient presque supportable et irrésistible. Certes il n’y met pas la (...)
  • The dead don't die

    The dead don’t die

    Avec humour et panache, Jim Jarmusch reprend les éléments du film d’horreur pour les subvertir au service d’une fable écologique. Contrairement aux usages, cela se termine mal. Comme notre avenir écologique ? Le jeune policier le répète à l’envi : cela va mal finir. Mais c’est parce qu’il a lu le scénario -humour décalé qui fait sourire le spectateur. Ce (...)