Primary Menu
  • Strass et paillettes

    Strass et paillettes

    Pour le Jury oecuménique, le Festival est avant tout une affaire de films. Parmi tous les films de la compétition oficielle, nos jurés devront choisir celui qui, selon eux, reflète de la plus belle manière les valeurs humaines et spirituelles qu’ils défendent. Leur objectif est donc éloigné de toute considération commerciale. Malgré tout, les jurés ont (...)
  • Nouveau départ...

    Nouveau départ...

    Beaucoup de bruit pour rien ! Le non-événement du Da Vinci Code étant derrière nous, il est temps pour les festivaliers de passer à autre chose. La compétition, par exemple qui s’est ouverte avec le nouveau film de Ken Loach et qui se poursuit aujourd’hui avec, notamment, Volver de Pedro Almodovar ; deux habitués du Festival et deux anciens prix (...)
  • Da Vinci Code : le Jury oecuménique sous les projecteurs

    Da Vinci Code : le Jury oecuménique sous les projecteurs

    Suite à la projection du Da Vinci Code, les représentants des Eglises chrétiennes ont été appelés au front médiatique pour s’exprimer sur le film et la polémique qui l’entoure. En première ligne, le Jury œcuménique a été fort sollicité par la presse ces derniers jours. C’est ainsi que Jos Horemans (photo), président du Jury 2006, était mercredi l’invité du (...)
  • Sous le signe du Code

    Sous le signe du Code

    Pas moyen d’y échapper : l’ouverture de ce 59ème Festival de Cannes est placée sous le signe du Da Vinci Code, l’adaptation par Ron Howard du roman de Dan Brown aux 46 millions d’exemplaires, qui sortira simultanément sur tous les écrans du pays. Face à la déferlante médiatique qui accompagne cette machine hollywoodienne, les Eglises chrétiennes sont au (...)