Primary Menu

La Nuit du 12

Cannes Première
La Nuit du 12

Nationalité : France Belgique
Genre : Thriller Policier
Durée : -
Date de sortie : 2022
Réalisateur : Dominik Moll
Acteurs principaux : Bastien Bouillon, Bouli Lanners, Johann Dionnet, Anouk Grinberg, Pauline Serieys

À la PJ chaque enquêteur tombe un jour ou l’autre sur un crime qu’il n’arrive pas à résoudre et qui le hante. Pour Yohan c’est le meurtre de Clara. Les interrogatoires se succèdent, les suspects ne manquent pas, et les doutes de Yohan ne cessent de grandir. Une seule chose est certaine, le crime a eu lieu la nuit du 12.


(L'avis exprimé par les rédacteurs de cette rubrique est indépendant du travail et des choix du Jury oecuménique.)

Librement inspiré de l’excellent roman-reportage de Pauline Guéna 18.3 : une année à la PJ, Dominik Moll, dans un film rythmé et puissant, renouvelle très heureusement le sujet rebattu des cold cases. Avec le cas de Clara, une jeune fille brûlée vive par un inconnu que Yohan (excellent Bastien Bouillon) et son équipe, malgré tous leurs efforts, ne parviendront pas à identifier (dès le début du film on nous dit que l’histoire fait partie des 20% des enquêtes de la PJ restées non résolues). Un féminicide donc au centre du film qui, par touches successives, nous fait réfléchir à un monde où, comme le dit une policière, ce sont les hommes qui tuent et ce sont les hommes qui enquêtent. Un monde où rampe dans certains esprits l’idée lamentable que finalement, les femmes tuées pourraient l’avoir un peu cherché. Les policiers, la juge d’instruction, aux prises avec un manque chronique de moyens, sont montrés avec nuances et empathie. Une sorte d’anti Bac Nord, finalement.