Primary Menu

Vénus sur la rive

(L'avis exprimé par les rédacteurs de cette rubrique est indépendant du travail et des choix du Jury oecuménique.)

Un premier film à la mise en scène très délicate, picturale, poétique et éblouissante. La jeune réalisatrice Lin Wang, impressionne par sa maîtrise, dressant un tableau de la condition féminine en Chine au début des années 90. A travers les yeux de son personnage central, la petite Chichi, avec son regard enfantin et grave, elle nous fait découvrir les drames qui frappent les femmes de sa famille. Ce film, à la fois intimiste et sociologique, est impitoyable envers les hommes mais se démarque du strict réalisme sociétal. Il se déploie dans une forme légère et fluide, cinématographiquement très sobre avec une verbalisation minimale, des gestes retenus et une absence de musique. Ainsi, Lin Wang apporte sa contribution artistique personnelle au changement nécessaire du système patriarcal.