Primary Menu

Le repentir

Pokayaniye

Le repentir

Film russe (1984).
Comédie dramatique
Durée : 2h30mn
Date de sortie : 21 octobre 1987
Avec : Avtandil Makharadze, Iia Ninidze (Gouliko), Merab
Ninidze, Zeinab Botsvadze, Ketevan Abouladze, Edicher Guiorgobiani, Kahki Kavsadze,
Nato Otiigava, Dato Kemkhadze.
Réalisé par Tenguiz Abouladze

En grande pompe, l’ancien chef de la ville, Varlam, est inhumé. Discours,
condoléances, réception. La nuit suivante, Avel, son fils, découvre dans son jardin le
corps de Varlam. Nouvelles obsèques. Nouvelle exhumation ! Avel, avec les autorités,
organise une surveillance, et son fils Tornike blesse la coupable, une femme de l’âge
d’Avel, Keti. A son procès, celle-ci assume son acte, proclame son intention de le
répéter. Varlam avait installé un régime de terreur absurde, déportant, éliminant,
persécutant tous ceux qui n’étaient pas dans la ligne. Il s’était acharné sur la famille
chrétienne de Kéti, dont le père Sandro, peintre réfractaire à tout art officiel, mourut en
déportation. C’est tout cela que rappelle Keti. Avel et le tribunal la font passer pour
folle et interner. Mais Tornike ne supporte plus la passivité complice de son père et ne
peut assumer d’être le petit- fils de Varlam : il se suicide, laissant Avel à son repentir,
face à lui-même et face à Dieu. C’est lui Avel qui maintenant déterre le corps de
Varlam et le jette du haut d’une falaise. Une vieille femme, elle, cherche le chemin du
temple que Varlam avait fait détruire...

Le commentaire du jury

- en français

Dans ce film dénonçant toute forme de totalitarisme, le Jury œcuménique a lu l’affirmation de la primauté de l’homme dans ses libertés. La nécessité de son enracinement dans ses dimensions culturelles, historiques et spirituelles est aussi soulignée.

- en anglais

In this film denouncing all forms of totalitarianism, the Ecumenical Jury has read the affirmation of the primacy of man in his freedom. The necessity for his being rooted in his cultural, historical and spiritual dimensions is also underlined.