Primary Menu

La Constance

Ex-aequo : Stalker d’Andreï Tarkowsky

La Constance

Film Polonais (1980).
Drame psychologique
Durée : 1h38mn
Date de sortie : 29 octobre 1980
Avec : Tadeusz Bradecki, Zophia Mrozowska, Malgorzata Zajaczkowska, Cezari Morawski, Witold Pyrkosz, Ewa Lejczak, Jan Jurewicz, Juliusz Machulski
Réalisé par Krzysztof Zanussi

A son retour du service militaire, Witold trouve du travail dans une entreprise qui organise des expositions à l’étranger. Premier voyage en Inde. Premiers petits trafics aussi. Pour les camarades de Witold, bien sûr, car lui, les refuse, excepté pour une peau de lézard qu’il destine à sa mère, et préfère faire connaissance du pays en profondeur. Lorsqu’à son retour, sa mère est hospitalisée, Witold tente de corrompre le médecin pour améliorer ses conditions de confort. Il se lie à Grazyna, une infirmière qui l’aide à accompagner sa mère jusqu’à la mort. Après les obsèques, Stephen entraîne Witold pour faire du ski mais, tout en conservant leur projet d’escalader l’Everest, les deux amis s’éloignent un peu l’un de l’autre. A son travail, en refusant toute compromission, Witold se met à dos ses camarades qui le passent même à tabac et son patron qui ne l’inscrit pas au prochain voyage. Witold prend deux mois de congé pour réaliser son projet d’escalade. A la douane, on trouve dans son anorak 200 dollars que ses collègues y ont subrepticement introduits. Il est pénalisé pour fraude et doit changer d’emploi. Parallèlement à des études de mathématiques, il travaille dans une entreprise de ravalement. Un jour, des morceaux de plâtre qu’il détache d’un immeuble tombent sur un enfant et le tuent.

Le commentaire du jury

- en français

Ce film manifeste la possibilité et la difficulté de vivre en juste dans un monde corrompu.

- en anglais

This film shows eloquently the possibility, and the difficulty, of living as a just man in a corrupt world.

Voir la fiche sur le prix oecuménique ex-aequo, Stalker