Primary Menu

Rester Vertical

Rester vertical

Nationalité : France
Genre : Drame
Durée : -
Date de sortie : 24 aout 2016
Réalisateur : Alain Guiraudie
Acteurs principaux : Damien Bonnard, India Hair, Basile Meilleurat, Christian Bouillette, Laure Calamy

Léo est à la recherche du loup sur un grand causse de Lozère lorsqu’il rencontre une bergère, Marie. Quelques mois plus tard, ils ont un enfant. En proie au baby blues, et sans aucune confiance en Léo qui s’en va et puis revient sans prévenir, elle les abandonne tous les deux.


(L'avis exprimé par les rédacteurs de cette rubrique est indépendant du travail et des choix du Jury oecuménique.)

C’est ainsi qu’il faut se tenir en face du loup si l’on veut le dominer, comme le démontre une séquence finale à la mise en scène impressionnante. Le scénario original de ce drame paysan ménage de bout en bout des surprises. Les acteurs ont tous une forte présence physique qui convainc davantage que leurs dialogues et on n’oubliera pas le couple insolite que forment Léo (Damien Bonnard) et Marie (India Hair). Il est légitime de signaler que la manière provocatrice de l’auteur s’affirme dans la crudité et la transgressivité de certaines scènes mais qu’il exalte aussi chez son héros un instinct paternel plus rarement déployé à l’écran.


Un second long-métrage sélectionné à Cannes : voilà donc Alain Guiraudie "attendu au tournant" ! De fait, comme dans son premier long métrage, il fait du décor et de la nature un personnage à part entière. Pas de lac cette fois, mais les Causses : ces étendues austères qui abritent les bêtes et les hommes. Les moutons et les brebis y paissent ; les loups les tuent de temps à autre ; hommes et femmes s’entraident, parfois avec bonté, souvent par intérêt. Les sources de motivation sont multiples, dont le désir et le sexe. Dans ce domaine, les pulsions de vie côtoient les pulsions de mort et donnent lieu à trois scènes très crues. Les situations déroutantes, fantasmées, à contre-pied des idées reçues sur les rapports hommes/femmes font à la fois rire et réfléchir. Un film inclassable : sérieux ou ridicule ?