Primary Menu

    Vous pouvez choisir un film précis :
  • Nuages de mai

    Nuages de mai

    Ce film est largement autobiographique de l’aveu même du réalisateur présent dans la salle pour une leçon de cinéma succédant à la projection. On y voit un cinéaste revenir chez ses parents, en Anatolie, pour y tourner un film et parvenir à impliquer dans son projet quelques membres de sa famille. Ce mince scénario permet à Nuri Bilge Ceylan de porter (...)
  • Moonrise Kingdom

    Moonrise Kingdom

    Le titre - ’Royaume du lever de lune’ - ne veut rien dire, mais évoque avec justesse l’atmosphère de conte poétique du film : un amour de gosses, rendu de façon charmante par les débutants Kara Hayward et Jared Gilman qui fuient ensemble le monde qui leur est fait à l’une et l’autre, et où ils souffrent. Les scouts, les parents, la police se lancent à (...)
  • Moonrise Kingdom

    Moonrise Kingdom

    Le Festival de Cannes commence très fort. Les deux premiers films projetés sont, dans des styles extrêmement différents, de grands films, qui marqueront. Le film d’ouverture confirme le talent exceptionnel d’un réalisateur très original, Wes Anderson. Le ton dominant est celui de la comédie au rythme débridé et à la fin carrément extravagante. Mais la (...)
  • Moonrise Kingdom

    Moonrise Kingdom

    Voici une comédie rafraichissante jouant de façon décalée avec les clichés de nos enfances. Le ton est donné dès les premières images qui montrent l’intérieur de la maison de la jeune Suzy à la façon d’une maison de poupée. Sam, scout au comportement dérangé et que personne n’aime, s’enfuit avec elle. Leur escapade se limite à une île, parfaite image pour (...)